Personnalités de gestion de patrimoine et finance comportementale

Notre façon de concevoir l'investissement est en train de changer; nous ne croyons plus que la réussite financière se résume à une série de chiffres. Un processus de découverte s’appuyant sur le domaine novateur de la finance comportementale peut aider les conseillers à mieux comprendre la personnalité de leurs clients et ce qui influence leurs décisions financières.

Notre façon de concevoir l'investissement est en train de changer; nous ne croyons plus que la réussite financière se résume à une série de chiffres.  Un processus de découverte s’appuyant sur le domaine novateur de la finance comportementale peut aider les conseillers à mieux comprendre la personnalité de leurs clients et ce qui influence leurs décisions financièresi.

L'ÉVOLUTION DES THÉORIES SUR L’ÉCONOMIE

Les économistes ont longtemps cru que les investisseurs, s'ils disposaient de la bonne information, agissaient de façon rationnelle dans la poursuite de leurs propres intérêts.  Avec l'aide de l’économie comportementale, nous savons maintenant qu'il s'agit d'une simplification excessive. 

De nombreuses décisions d'investissement peuvent être instinctives, sans fondement logique, et bien d'autres peuvent n'avoir de sens que si vous comprenez la perspective unique qui sous-tend cette décision.

L'économie comportementale est une méthode d'analyse économique qui applique la psychologie du comportement humain pour expliquer les décisions financières. 

Les leçons tirées de l'économie comportementale peuvent être utilisées pour créer des environnements qui incitent les gens à prendre des décisions plus sages et à mener une vie plus saineii.  L'économie traditionnelle suppose que les individus sont des décideurs rationnels, qui sont cohérents dans l'évaluation précise des coûts et des avantages de leurs décisions. Comme l'a déclaré le psychologue et économiste Daniel Kahneman, "il semble que l'économie traditionnelle et l'économie comportementale décrivent deux espèces différentesiii".

Lorsque nous songeons à investir, nous devons tenir compte de nos "angles morts", c'est-à-dire des aspects qui influencent notre capacité d'évaluer adéquatement les coûts et les avantages d'une décision. 

Connaître et comprendre l'incidence de ces angles morts sur les décisions de gestion de patrimoine est une étape importante dans l'élaboration d'un plan de placement et de gestion du patrimoine qui répond à nos besoins et à nos objectifs.  Un processus de découverte approprié utilisant la finance comportementale peut aider à découvrir ces angles morts.

ANGLES MORTS COURANTS

Effet de cadrage

Tendance à réagir différemment au même problème, selon la façon dont il est présenté.

Vous reconnaissez-vous?

Vous pouvez réagir différemment au rendement du portefeuille s’il est présenté en pourcentage plutôt qu'en dollars.

Familiarité

La tendance à investir de façon excessive dans ce qui est familier.

Vous reconnaissez-vous?

Vous pourriez avoir tendance à investir davantage dans des entreprises ou des industries que vous connaissez (p. ex. des entreprises ou des industries dans lesquelles vous travaillez). Cela pourrait conduire à une surconcentration dans un secteur spécifique.

Sensibilité au bruit

Le " bruit " est une information récente qui peut vous inciter à remettre en question vos stratégies de placement établies.

Vous reconnaissez-vous?

Vous pourriez être tenté d'apporter des changements à votre portefeuille à des moments inopportuns en réaction au bruit dans les médias. Ces décisions fondées sur le bruit peuvent avoir un impact négatif sur votre portefeuille.

Aversion aux pertes

La tendance à se concentrer davantage sur les pertes que sur les gains.

Vous reconnaissez-vous?

Votre réaction émotionnelle sera plus forte si votre portefeuille a perdu 10 % de sa valeur, qu'un gain de valeur de 10 %.

Vision à court terme

La tendance à valoriser les résultats rapides et à minimiser les résultats à plus long terme.

Vous reconnaissez-vous?

Vous avez peut-être de la difficulté à visualiser vos revenus et vos dépenses à la retraite ou à épargner en vue d'un objectif futur.

Excès de confiance

Tendance à surestimer ses propres capacités en gestion de placement.

Vous reconnaissez-vous?

Vous effectuez plus d’opération que la moyenne des personnes, ce qui abaisse souvent le rendement.

TD utilise un processus de découverte fondé sur un modèle de cinq grands traits de personnalité pour déterminer les traits de personnalités de gestion de patrimoine – la conscience, l’amabilité, la réactivité, l’extraversion et l’ouverture - afin de découvrir les angles morts financiers.

RÉSULTATS DE LA FINANCE COMPORTEMENTALE

Une étude quantitative a récemment été réalisée par TD Wealth sur le modèle de personnalité à cinq grands traits.   Cette étude a produit un certain nombre de résultats intéressants, qui peuvent être consultés dans le rapport publié en ligne.  

Pour gagner du temps, je me concentrerai sur un groupe pour cet article.
 
Résultats obtenus selon différentes tranches d’âge d’investisseurs:

Jeunes investisseurs (18 à 34 ans) : Enclins à questionner, impulsifs et vivant dans le présent.

Les traits généralement associés à ce groupe plus jeune sont aussi les plus susceptibles d'entraver la pensée à court et à long terme.  Avec une plus longue période d'attente avant la retraite, les jeunes investisseurs peuvent être mieux placés pour prendre des risques, toutefois, leur tendance à réagir hâtivement aux événements du marché peut les empêcher de récolter les fruits d'une stratégie plus risquée.

Les investisseurs d’âge moyen (35 à 54 ans) : Enclins à questionner, réfléchis et calmes.

Seulement 21 % des investisseurs d'âge moyen se sont dit très satisfaits de l'état de préparation à la retraite, un faible pourcentage comparativement aux autres groupes.  Se pourrait-il que les investisseurs d'âge moyen - qui ont une carrière très occupée, de jeunes enfants et des parents âgés - soient plus enclins à mettre de côté leurs ambitions de retraite? La gestion du temps est importante pour ces personnes et les communications doivent être efficaces et pertinentes.

Alors que les investisseurs âgés de 55 ans étaient confiants et plus ouverts aux suggestions.

Un pourcentage plus élevé d'investisseurs plus âgés participant à l'étude étaient financièrement confiants.  Cela peut s'expliquer par le fait qu'ils ont traversé de nombreux hauts et bas du marché, ce qui les a peut-être rendus plus à l'aise pour naviguer dans les questions financières. Ces individus devraient s'assurer de ne pas trop être à l'aise, car la vigilance à l'égard de l'environnement économique est importante.

REGARD SUR L’AVENIR

La finance comportementale peut jouer un rôle important en aidant un conseiller à mieux comprendre ses clients et à les aider à se comprendre eux-mêmes à un niveau plus profond.  

Dans un marché de plus en plus volatile, la compréhension de votre personnalité en matière de gestion de patrimoine vous aidera, vous et votre conseiller, à élaborer un parcours adapté à vos besoins, conforme à vos attentes et pouvant vous guider tout au long des différentes étapes de la vie.

iCet article comprend des extraits du rapport du secteur de la finance comportementale de Patrimoine TD : Exploring Wealth Personality (2019)
iiHeshmany Shahram, Ph.D. (2017) What is Behavioral Economics?: Helping people lead healthier and happier lives
iiiKahneman Daniel (2011) Thinking, Fast and Slow, New York: Farrar, Straus and Giroux

Gestion de patrimoine TD représente les produits et services offerts par TD Waterhouse Canada Inc., Conseils de placement privés TD Waterhouse Inc., Services bancaires privés Gestion de patrimoine TD (offerts par La Banque Toronto-Dominion) et Trust Wealth Private Trust (offerts par la Société Canada Trust).

À propos de l’auteur

Julie Fitzpatrick, CPA, CA

Conseiller en placement
Julie Fitzpatrick est conseillère en placement chez Gestion de patrimoine TD à Saint John. Elle a obtenu son titre de comptable agréée (CA) en 2012, une place au tableau d'honneur David Hope et détient un baccalauréat en administration des affaires de l'Université du Nouveau-Brunswick à Saint John, où elle a reçu la médaille du lieutenant-gouverneur pour distinction. À Gestion de patrimoine TD, Julie travaille avec les clients pour préparer des plans de placement et de gestion de patrimoine personnalisés et complets afin de les aider à atteindre confortablement leurs objectifs.