Le budget équilibré propose un plan pour réduire la dette et protéger les services essentiels avec empressement

Le gouvernement provincial a déposé un budget équilibré, qui prévoit une réduction de la dette nette de la province pour la première fois en plus de 10 ans.

Dans un communiqué de presse publié hier par le ministère des Finances et le Conseil du Trésor, l’équilibre budgétaire présenté par le gouvernement provincial aurait pour effet de réduire la dette nette de la province pour la première fois depuis plus de dix ans. 

« Notre province est à la croisée des chemins. Nous devons cesser de retarder la prise de décisions, car cela compromet l’avenir de notre province », a déclaré le ministre des Finances, Ernie Steeves. « Aujourd’hui, nous agissons avec empressement afin de protéger la capacité du Nouveau-Brunswick de fournir les programmes et les services essentiels, maintenant et à long terme. »

Le budget 2019-2020 est équilibré, affichant un excédent de 23 millions de dollars et prévoyant des dépenses totales de 9,823 milliards de dollars. Même si les recettes devraient s’accroître de 1,5 pour cent, le budget limite la croissance des dépenses à 1,3 pour cent.

La dette nette du Nouveau-Brunswick devrait diminuer pour la première fois en 13 ans. Selon les estimations, elle s’établit actuellement à 14,1 milliards de dollars et devrait diminuer de 49 millions de dollars.« Nous avons réalisé des progrès. Cependant, il ne faut pas oublier que le travail n’est pas fini, a affirmé M. Steeves. Nous devrons continuer à travailler fort pour abaisser notre dette à un niveau acceptable. Nous pourrons seulement y arriver en agissant avec empressement et en travaillant ensemble. Nous devons agir ensemble. »

Points saillants du budget 2019-2020 :

Développement d’une économie durable

  • Le budget ne contient aucune nouvelle augmentation fiscale.
  • Le gouvernement maintiendra les règles actuelles pour le taux d’imposition sur le revenu des petites entreprises du Nouveau-Brunswick au lieu de mettre en œuvre la mesure du gouvernement fédéral concernant l’impôt sur les revenus passifs.
  • La plaque d’immatriculation avant sera éliminée.
  • Les pompiers volontaires n’auront plus à payer de droits pour leurs plaques d’immatriculation spéciales.
  • Le budget comprend un cadre réglementaire révisé pour les programmes d’aide financière remboursable dans le secteur de l’agriculture, de l’aquaculture et des pêches.
  • Le gouvernement demandera au gouvernement fédéral l’autorisation de modifier la portée du projet d’élargissement de la route 11 à quatre voies afin d’exclure l’exigence de construire le reste des ponts et des ouvrages qui font partie du projet. Cela permettrait de poursuivre et d’achever à prix abordable l’élargissement à quatre voies jusqu’à Bouctouche.
  • Le gouvernement demandera aussi d’autres modifications à la portée des travaux afin de continuer à améliorer la route 11 jusqu’à Miramichi.

Amélioration de l’efficacité du gouvernement

  • Le gouvernement introduira un nouveau niveau en ce qui concerne les rapports financiers, qui comprendra, pour la toute première fois, les résultats trimestriels réels en plus des prévisions de fin d’exercice.
  • Le gouvernement augmentera le financement du Bureau du vérificateur général de un million de dollars pour l’exercice 2019-2020, lui accordant les ressources nécessaires pour protéger l’intérêt des contribuables et exiger du gouvernement qu’il rende des comptes.
  • Le gouvernement instaurera un nouveau programme de financement à l’intention des députés de l’Assemblée législative pour appuyer les projets importants pour les collectivités qu’ils représentent.
  • Le greffier du Conseil exécutif sera aussi chef des opérations. Il aura pour tâche d’examiner et d’améliorer la façon dont le gouvernement offre ses services afin de s’assurer que la fonction publique fournit des programmes et des services de grande qualité selon des critères précis et des évaluations fondées sur des preuves.
  • Le ministère des Finances et le Conseil du Trésor redeviendront un seul ministère et assumeront la responsabilité des services des ressources humaines qui relevaient auparavant de Service Nouveau-Brunswick.

Mise en place d’un système de soins de santé durable

  • Un investissement de 2,4 millions de dollars sera effectué au cours de l’exercice 2019-2020 afin de mettre en œuvre une nouvelle stratégie axée sur les ressources humaines en soins infirmiers, qui comprendra de nouveaux postes à temps plein, plus de personnel infirmier formé à l’étranger, des programmes de formation plus solides et des mesures pour améliorer la rétention.
  • Un nouveau site de démonstration pilote en soins de santé primaires, dont le personnel sera essentiellement composé d’infirmières praticiennes, sera lancé pour aider plus de personnes à accéder à des soins de santé de qualité. Le site pourra accueillir 6000 patients une fois qu’il sera complètement opérationnel.
  • Le budget comprend des investissements dans l’amélioration des processus afin de réduire les temps d’attente, en commençant par les chirurgies de remplacement de la hanche et du genou.
  • Le gouvernement cherchera à conclure, avec le gouvernement fédéral, un accord unique en matière de soins de santé qui prévoit un financement pondéré afin de refléter les données démographiques et qui visera à permettre au Nouveau-Brunswick de s’attaquer aux pressions sur le système de soins de santé causées par le vieillissement de la population.

Une voie vers un système d’éducation durable

  • Le gouvernement continuera de travailler avec les plans d’éducation actuels de 10 ans. Il maintiendra ce qui fonctionne et apportera les ajustements nécessaires.
  • L’initiative des Centres de la petite enfance du Nouveau-Brunswick désignés se poursuivra.
  • Une somme supplémentaire de un million de dollars sera accordée pour augmenter le salaire des éducateurs de la petite enfance ayant reçu une formation.
  • Une commission de réduction des formalités administratives sera établie pour cerner et éliminer la réglementation qui empêche le personnel enseignant de se consacrer à l’enseignement en salle de classe.
  • Il y aura révision du modèle de présentation des bulletins pour s’assurer qu’ils conviennent au personnel enseignant, aux élèves et aux parents.
  • Le gouvernement dévoilera un programme renouvelé de bourses pour les étudiants qui fréquentent, au Nouveau-Brunswick, les universités et les collèges financés par les fonds publics ou ceux du secteur privé.
  • Le gouvernement présentera un projet de loi afin de réintroduire le crédit d’impôt pour les droits de scolarité du Nouveau-Brunswick.

Prestation de services sociaux durables

  • Le gouvernement accordera des fonds pour entamer la mise en œuvre des recommandations principales du défenseur des enfants et des jeunes et du rapport Savoury.
  • Le gouvernement investira plus de 16 millions de dollars pour augmenter les salaires du personnel des services de soutien à domicile.
  • Le gouvernement appuiera la recherche visant à cerner des initiatives qui aident les aînés à vivre en toute sécurité et de façon autonome pendant plus longtemps.
  • Le budget fait passer de 135 $ à 142,50 $ le taux quotidien pour les lits réservés aux personnes atteintes de troubles de la mémoire dans la province.

Selon les projections actuelles du ministère des Finances et du Conseil du Trésor, l’économie du Nouveau-Brunswick devrait s’accroître de 0,6 pour cent. L’incertitude qui persiste au chapitre des échanges commerciaux, la croissance au ralenti chez les principaux partenaires commerciaux au pays et à l’étranger, ainsi que la faiblesse temporaire du secteur manufacturier sont tous des facteurs qui contribuent au ralentissement de la croissance en 2019.

Le budget 2019-2020 tient compte des commentaires émis par les gens du Nouveau-Brunswick lors du processus de consultation prébudgétaire.

En plus des rencontres avec les intervenants, plus de 2500 suggestions et commentaires ont été reçus par courriel, par l’entremise d’un sondage en ligne ainsi que lors d’une séance animée par le ministre des Finances et diffusée en direct sur Facebook.

« Aujourd’hui, nous jetons la base d’un avenir viable, a dit M. Steeves. C’est un début. Nous invitons tous les gens du Nouveau-Brunswick à nous accompagner dans notre cheminement afin de renverser la situation dans la province. »

Le discours du budget de 2019-20 et les documents d’accompagnement sont disponibles en ligne.

Renseignements pour les médias

Vicky Deschênes
Communications, ministère des Finances et Conseil du Trésor
(506) 444-5026
vicky.deschenes@gnb.ca

À propos de l’auteur

CPA New Brunswick

Nous sommes les Comptables professionnels agréés (CPA) du Nouveau-Brunswick. Notre vision est que la désignation commerciale et comptable de CPA au Canada soit prépondérante et respectée à l'échelle mondiale.