Pourquoi les femmes ont-elles des défis financiers uniques... et que peuvent-elles faire à ce sujet?

Il est essentiel que les femmes soient impliquées dans leur finance et celle de leur famille et qu’elles soient prêtes à prendre les décisions financières attendues et imprévues... pendant plusieurs années, ainsi qu’à la retraite.

À bien des égards, la façon dont vous gérez vos finances a peu à voir avec votre genre; les marchés, les taux d’intérêt et l’économie fonctionnent généralement sans tenir compte du fait que vous
soyez un homme ou une femme.

Cependant, les femmes peuvent faire face à des considérations financières et à des défis uniques à toutes les étapes de leur vie, qu’elles aient des enfants ou non, qu’elles soient mariées, célibataires ou divorcées.

LES FAITS

  • Aujourd’hui, la Canadienne moyenne devrait vivre jusqu’à 83 ans, contre 79 ans pour les hommes.
  • Les femmes représentent 60% de la population canadienne de plus de 75 ans et 73% de celles vivant dans des résidences pour personnes âgées. En outre, 89% des femmes vivant dans des
    résidences pour personnes âgées vivent seules.
  • Les femmes ont tendance à quitter le marché du travail plus fréquemment, gagnent moins et touchent des pensions moins élevées que les hommes.
  • Que ce soit en raison de la monoparentalité, de la garde d’enfants après le divorce ou de la vieillesse de parents, le rôle de principal ou unique fournisseur de soins incombe toujours plus aux femmes qu’aux hommes.

DÉFIS UNIQUES

Une plus longue durée de vie signifie que beaucoup de femmes devront financer des retraites plus longues, gérer toutes les finances du ménage et le patrimoine familial de manière indépendante,
et éventuellement payer pour des soins de santé d’une manière continue. Pour maintenir une retraite confortable et sans souci, de nombreuses femmes devront économiser un pourcentage plus élevé de leurs revenus, financer une plus grande part de leurs revenus de retraite avec leur épargne et éventuellement travailler plus tard dans la vie.

Les femmes doivent également examiner de près leurs besoins financiers et personnels ainsi que leurs objectifs, à la lumière des nombreux parcours que leur vie peut suivre, avec ou sans conjoint,
s’occupant d’enfants ou de parents, ou vivant seule. Il est essentiel que les femmes soient impliquées dans leur finance et celle de leur famille et qu’elles soient prêtes à prendre les décisions financières attendues et imprévues - pendant plusieurs années, ainsi qu’à la retraite.

LA SOLUTION : S’IMPLIQUER, CONNAÎTRE SES FINANCES ET AVOIR UN PLAN

Que ce soit par nécessité ou par désir, de nombreuses femmes ont depuis longtemps pris leurs finances en main ou sont également impliquées avec leur partenaire, mais beaucoup ne l’ont pas fait.

En outre, de nombreux couples n’ont pas de plan pour s’attaquer aux nombreux chemins que leur vie pourrait prendre ou aux défis uniques auxquels l’un d’entre eux pourrait être confronté.

Si vous êtes célibataire et sans plan financier, il est temps d’examiner vos objectifs financiers et personnels, vos besoins et vos risques, et d’établir un plan. Si vous faites partie d’un couple et que vous laissez les finances à votre partenaire, il est temps de vous intéresser, de rencontrer les conseillers de votre partenaire, de vous informer et de vous assurer que vous connaissez tous les aspects de votre plan, et que vos risques, besoins et objectifs uniques ont été pris en compte.

Cette chronique de Mathieu, Votre coin financier, paraîtra dans chaque édition de la revue Vision de la Chambre publiée par la Chambre de commerce pour le Grand Moncton.

À propos de l’auteur

Mathieu LeBlanc, CPA, CA, CIM

Gestionnaire de portefeuille associé, The Cormier Group of RBC Dominion Securities
Mathieu LeBlanc, comptable professionnel agréé, est gestionnaire de portefeuille associé chez The Cormier Group of RBC Dominion Securities.