Finance Comportementale : Gestion des risques de l'investissement émotionnel

Les émotions font partie intégrante de la vie de tous les jours et ont une incidence sur de nombreuses décisions que nous prenons. Il est important de comprendre les décisions émotionnelles auxquelles nous sommes confrontés face aux placements et comment notre réaction peut avoir une influence sur le succès de ceux-ci.

Les investisseurs qui ont investi dans une stratégie à long terme - dans les bons comme dans les mauvais moments - ont prospéré.1

Alors que nous entrons dans une période d'incertitude économique avec une volatilité soutenue des marchés, des guerres commerciales mondiales et des manchettes concernant les indicateurs de récession, l’importance du sujet de l'investissement émotionnel est en croissance. 

Le bruit du marché est aggravé par le fait que nous sommes aux derniers stades d'une période de croissance historique - 122 mois (la plus longue expansion économique de l'histoire américaine2) - ce qui signifie que les niveaux d’incertitudes auxquels ont été confrontés les investisseurs ont été moins importants.

Les émotions font partie intégrante de la vie de tous les jours et ont une incidence sur de nombreuses décisions que nous prenons. Il est important de comprendre les décisions émotionnelles auxquelles nous sommes confrontés face aux placements et comment notre réaction peut avoir une influence sur le succès de ceux-ci.

Les deux principaux facteurs dont nous tenons compte lorsque nous évaluons l'investissement émotionnel sont la peur et la cupidité. Une « sensibilité au bruit » des investisseurs - un angle mort connu en matière d'investissement - peut renforcer ces émotions. Lorsque les performances des marchés sont bonnes, les investisseurs sont plus confiants et plus enclins à acheter à un prix plus élevé. Inversement, lorsque les marchés sont à la baisse, les investisseurs peuvent décider de vendre, de peur de perdre davantage.  

 

 

Le fait de laisser les décisions de placement être dictées par de telles émotions peut inciter les investisseurs à acheter et à vendre à des moments inopportuns, ce qui peut avoir une incidence importante sur les taux de rendement, comme on le verra ci-dessous.

Si l'on met de côté les émotions, en réalité « on constate que les marchés ont rebondi après avoir subi l'impact des facteurs négatifs sur leur performance et qu'ils ont finalement dépassé les sommets précédents »1, comme le montre le graphique ci-dessous. Prenons par exemple la dernière période récente de récession, qui a été causée par la crise financière mondiale de 2008. La reprise après la période de crise a donné le coup d'envoi de la plus longue période haussière de l'histoire du marché - 10 ans. 

Le cours de clôture du S&P 500 le 9 mars 2009 (le plus bas de la crise financière) était de 676,53. Le 9 octobre 2019, le S&P 500 a clôturé à 2 919,40. Cela représente une augmentation d'environ 330 % sur une période de 10 ans.3

 

 

Il est dans la nature humaine de réagir à la volatilité, ce qui peut rendre difficile l’engagement dans une stratégie d'investissement disciplinée à long terme. Bien qu’ils soient des défis de taille, les portefeuilles de placement prospères reposent sur des stratégies de placement à long terme.

La preuve est dans l'analyse – « en restant pleinement investi et en ne manquant pas les 20 jours d'investissement les plus forts au cours des 20 dernières années, un investisseur aurait potentiellement plus que doublé son investissement ».4

 

Manulife Investments (2019), Five Timeless Principles for Investing Success

Comprendre et surveiller vos émotions est une étape importante dans le processus de prise de décision. Travailler avec un professionnel de l'investissement, qui peut fournir une vision éclairée et objective du marché, pourra aider à réduire l'impact de l'investissement émotionnel. 

Un professionnel en placement vous aidera à élaborer et, surtout, à adhérer à un programme de placement précis. Ils pourra aussi vous aider à comprendre les conséquences de ne pas élaborer et adhérer à un plan approprié, et les émotions que cela peut entraîner.

 

1 TD Asset Management (2019), The Risks of Emotional Investing and How to Avoid Them
2 Brad Simpson (September 2019), Monthly Perspectives, The Final Act
3 Chen, James (2019), Market Milestones as the Bull Market Turns 10
4 Manulife Investments (2019), Five Timeless Principles for Investing Success

 

Les renseignements contenus dans le présent document ont été fournis par Julie Fitzpatrick et ne le sont qu'à titre d'information. L'information provient de sources jugées fiables. Les graphiques et tableaux ne sont utilisés qu'à titre d'illustration et ne reflètent pas la valeur ou le rendement futur d'un placement. L'information ne fournit pas de conseils financiers, juridiques, fiscaux ou de placement. Les stratégies particulières de placement, de fiscalité ou de négociation devraient être évaluées en fonction des objectifs et de la tolérance au risque de chaque personne.
Les rendements des indices sont présentés à des fins de comparaison seulement. Les indices ne sont pas gérés et leurs rendements n'incluent pas de frais d'acquisition ni de frais d'acquisition, car ces coûts pourraient réduire le rendement. Il n'est pas possible d'investir directement dans un indice.
TD Asset Management exerce ses activités par l'intermédiaire de TD Asset Management Inc. au Canada et de TDAM USA Inc. aux États-Unis. Les deux sont des filiales en propriété exclusive de La Banque Toronto-Dominion.
Bloomberg and Bloomberg.com sont des marques de commerce et des marques de service de Bloomberg Finance L.P., une société en commandite du Delaware, ou de ses filiales. Tous droits réservés.
TD Wealth Private Investment Advice est une division de TD Waterhouse Canada Inc., une filiale de la banque Toronto-Dominion.
Toutes les marques de commerce sont la propriété de leurs propriétaires respectifs.
® Le logo TD et les autres marques de commerce sont la propriété de la banque Toronto-Dominion.

À propos de l’auteur

Julie Fitzpatrick, CPA, CA

Conseiller en placement
Julie Fitzpatrick est conseillère en placement chez Gestion de patrimoine TD à Saint John. Elle a obtenu son titre de comptable agréée (CA) en 2012, une place au tableau d'honneur David Hope et détient un baccalauréat en administration des affaires de l'Université du Nouveau-Brunswick à Saint John, où elle a reçu la médaille du lieutenant-gouverneur pour distinction. À Gestion de patrimoine TD, Julie travaille avec les clients pour préparer des plans de placement et de gestion de patrimoine personnalisés et complets afin de les aider à atteindre confortablement leurs objectifs.